•  
  •  
 

Journal of Law and Social Policy

Authors

Michael Cormier

Keywords

Legal assistance to the poor -- Ontario

Document Type

Article

French Abstract

Lenny Abramowicz examine, dans son article, les facteurs qui, selon lui, ont contribué au succès du système des cliniques juridiques communautaires en Ontario. Le présent article se veut une réaction à l'analyse de M. Abramowicz. Pour mieux cerner les conditions qui ont favorisé la longévité du système des cliniques juridiques communautaires en Ontario, l'article commence par passer en revue l'évolution historique du système de l'Aide juridique en Ontario. Cependant, ce regard jeté en arrière diffère quelque peu de celui de M. Abramowicz. Les déclarations de M. Abramowicz concernant les points forts du système des cliniques juridiques communautaires en Ontario comprennent un grand nombre de suppositions à propos du fonctionnement des cliniques et des personnes qui ont servi sur leurs conseils d'administration. Le présent article remet en question bon nombre de ces suppositions. En plus, cet article examine les suppositions faites concernant les clients des cliniques et les services juridiques offerts aux personnes défavorisées. Il soutient qu'il n'existe que très peu de faits pour soutenir les assertions du pourquoi et du comment le système des cliniques s'est avéré un succès en Ontario. Pour tout dire, il n'existe pas suffisamment de recherches permettant soit de prouver ou d'infirmer beaucoup de ces assertions. Ce qui amène l'auteur à affirmer qu'il faudrait, en fait, qu'il y ait plus de recherches. En dernier lieu, l'article soutient que, à la fois les cliniques, et le modèle utilisant les avocats du secteur privé, sont prisonniers de leurs propres mythes quant au type de travail dont ils devraient s'occuper. Il y a donc lieu d'examiner les deux systèmes afin de voir comment les coordonner pour mieux servir les collectivités marginalisées. Bien que le système de cliniques juridiques de l'Ontario ait réussi à aider les personnes à faible revenu à faire respecter leurs droits juridiques, il est temps de se livrer à une analyse en profondeur afin que cela continue à être le cas à l'avenir aussi.

Share

COinS