•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Document Type

Article

Abstract

This article aims to define the degree to which values presented by groups representing Aboriginal interests in the Supreme Court of Canada have been integrated into the discourse of the Court and the decisions of political actors in Canada. The authors' analysis confirms the hypothesis that the Court, in contrast to its favourable treatment of private claims made by social minorities, is less receptive to the claims made by Aboriginals, a political minority whose claims are centered on political power and territory, issues that have been relegated to political negotiations. The significant difference between judicial and political decisionmakers concerning Aboriginal claims resides in the different boundaries they have drawn around political claims, and in the opposing ways they have treated economic claims.

French Abstract

Cet article vise à cerner l'intégration des valeurs port6es par le discours des groupes représentant les intérêts des Autochtones dans le discours de la Cour suprême et les décisions des acteurs politiques au Canada. Nous avons validé l'hypothèse selon laquelle la Cour, qui a accueilli favorablement les réclamations privées des minorités sociales, serait moins réceptive de celles de la minorité politique que constituent les Autochtones, polarisées autour du pouvoir politique et du territoire, réservés à la négociation proprement politique. La différence -qui n'est pas insignifiante- entre les deux décideurs, judiciaire et politique, à l'égard des revendications autochtones, réside dans le site de la frontière entre ce qui, du politique, est accordé et refusé, et dans le rôle inversé que joue le traitement des revendications économiques.

Share

COinS