•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Michael Coyle

Document Type

Special Issue Article

Abstract

As mediation gains in popularity as a tool for resolving civil disputes, and particularly as a substitute for court decisions, some have questioned mediation's ability to assure fairness of process and outcome. Others have argued that the main strength of mediation lies in the power it gives the parties to invent their own approach to resolving their dispute, leaving little room for mediators to impose their own notions of fairness on the process. This article examines the extent to which mediators have an obligation to address issues of fairness in the processes they manage. Through a functional and context-based analysis of mediation, the author proposes a problem-solving approach to resolving fairness concerns.

French Abstract

Etant donné que la médiation commence à gagner en popularité en tant que moyen de résoudre les disputes civiles, et plus particulièrement comme substitut aux décisions du tribunal, certains commencent à remettre en question la capacité de la médiation quant à l'équité du processus et du résultat. D'autres ont soutenu que la force majeure de la médiation réside dans le pouvoir qu'il confère aux parties d'inventer leur propre approche pour résoudre leur dispute, en ne laissant aux médiateurs presque pas de marge de manoeuvre pour imposer leur propres notions d'équité dans le processus. L'article examine les limites dans lesquelles les médiateurs ont l'obligation d'aborder certaines questions relatives à l'équité dans les processus dont ils se chargent. Par une analyse de la médiation fonctionnelle fondée sur le contexte, l'auteur propose une approche pour la résolution des problèmes afin de répondre à la question de l'équité.

Share

COinS