•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Document Type

Article

Abstract

This article assesses the economic efficiency of race-based antidiscrimination and affirmative action policies with a view to assessing relevant Canadian and American constitutional law. The article reviews economic arguments about why antidiscrimination laws may be efficient in addressing externalities, in hastening the exit of bigoted employers from the market, and in preventing the potentially inefficient use of race as a proxy for information; affirmative action may be efficient in accounting for differential signaling costs across race. The article concludes that economic analysis supports the approach in section 15 of the Charter which generally bans discriminatory government action, but recognizes that affirmative action is not inconsistent with the pursuit of substantive equality.

French Abstract

Cet article évalue l'efficacité économique de la politique anti-discriminatoire basée sur la race et des mesures en faveur des minorités, dans la perspective d'une évaluation du droit constitutionnel canadien et américain y ayant rapport. L'article expose les arguments économiques quant aux raisons pour lesquelles les lois anti-discriminatoires pourraient être efficaces en abordant des problèmes superficiels, en accélérant l'exclusion des employeurs bigots du marché, et en empêchant l'usage potentiellement inefficace de la race comme procuration pour avoir des informations; les mesures en faveur des minorités pourraient être efficaces en rendant compte des indications de coûts différentiels à travers la race. L'article conclut que l'analyse économique appuie l'approche dans la section 15 de la Charte qui interdit généralement au gouvernement toute action discriminatoire, mais qui reconnaît que les mesures en faveur des minorités ne sont pas incompatibles avec la poursuite d'une équité substantive.

Share

COinS