Title

Limiting Equity: The Definition of "Employer" under the Ontario Pay Equity Act

Document Type

Commentary

Publication Date

1991

Source Publication

Canadian Journal of Women and the Law. Volume 4, Issue 2 (1990-1991), p. 556-563.

Abstract

Despite the fact that the Ontario Pay Equity Act has been heralded as the most far-reaching pay equity initiative enacted to date, the legislation is fatally flawed. This is because the Ontario legislation limits the basis of the pay equity comparison to male and female job classes within a particular employer's labour force. Litigators and unions concerned with improving women's wages through the pay equity process have tried to contain some of the damage which results from this structural limitation by attempting to litigate an extensive definition of "employer". The comment examines the Pay Equity Hearings Tribunal's jurisprudence on the definition of employer in order to illustrate that it is likely to have an uneven impact on women who work in different sectors of the economy. The author argues that by casting the definition of employer as a technical problem of interpretation to be resolved on a case by case basis through the litigation process, the government has obscured the different, and sometimes competing, interests of women who are employed in different segments of the labour market.

French Abstract

Malgré qu'on ait déclaré que la loi ontarienne sur l'équité salariale était le plus important projet d'équité salariale jamais adopté, cette loi comporte des failles majeures. En effet, elle limite la comparaison des emplois pour les fins de l'équité salariale aux catégories d'emplois à prédominance masculine et à prédominance féminine au sein de la main-d'oeuvre d'un même employeur. Les avocats ou les avocates et les syndicats qui cherchent à améliorer le salaire des femmes grâce au processus d'équité salariale ont voulu limiter les dégâts causés par cette restriction du régime en essayant de défendre une définition large du terme «employeur». Dans ce commentaire, l'auteure examine la jurisprudence du Tribunal de l'équité salariale portant sur la définition d'employeur pour démontrer qu'elle peut avoir un impact inégal sur les femmes qui travaillent dans des secteurs différents de l'économie. L'auteure maintient qu'en qualifiant la définition d'employeur de problème technique devant être résolu cas par cas par les tribunaux, le gouvernement a camouflé les intérêts différents, parfois conflictuels, des femmes qui occupent des créneaux différents du marché du travail.

Creative Commons License

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 4.0 License.

This document is currently not available here.

Share

COinS