•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Keywords

Law--Study and teaching; Discrimination in higher education; Law schools; Law students; Canada

Document Type

Article

Abstract

There is resounding consensus that diversity in legal education is a priority. Yet, North American law schools continue to be criticized for failing to reflect the diversity of the society that they are training lawyers to serve. This article is a project of conceptual reorientation against a backdrop of critical scholarship and empirical evidence. Parts I and II examine the past twenty years of diversity promotion in legal education, concluding that, while several advances have been made, especially in increasing numerical representation of diverse groups in law schools, the promise of meaningful diversity remains unfulfilled. Part III suggests that reforms in legal education, though well-intentioned, have continued to focus on the production of a model of professional identity that is out of reach and out of touch for many minority students. In Parts IV and V, the author outlines a program for transforming the norm of lawyering taught in law school. Grounded in a normative framework of access to justice and equality, the author argues that experiential/clinical learning practices offer a useful method to achieve a more engaged pedagogical commitment to diversity in legal education.

French Abstract

Personne ne réfute que la diversité devrait constituer une priorité dans la formation juridique. Pourtant, les écoles de droit d’Amérique du Nord continuent d’être critiquées pour ne pas refléter la diversité de la société au service de laquelle œuvreront les avocats qu’elles forment. Cet article constitue le projet d’une réorientation conceptuelle sur fond d’érudition critique et de témoignage empirique. Ses première et deuxième parties passent en revue les vingt dernières années de promotion de la diversité dans la formation juridique, pour conclure que, même si plusieurs progrès ont été réalisés, particulièrement grâce à une plus forte représentation numérique des groupes de la diversité dans les écoles de droit, la promesse d’une diversité digne de ce nom demeure non remplie. La troisième partie établit que les réformes de la formation juridique, quoique bien intentionnées, continuent de cibler la création d’un modèle d’identité professionnelle hors d’atteinte et déconnecté pour beaucoup d’étudiants minoritaires. Dans les quatrième et cinquième parties, l’auteur propose un programme destiné à transformer l’image de la profession d’avocat qu’enseignent les écoles de droit. S’appuyant sur un cadre normatif de l’accès à la justice et de l’égalité, l’auteur prétend qu’un enseignement expérientiel et clinique constitue un moyen utile d’atteindre un engagement pédagogique plus intense envers la diversité dans la formation juridique.

Creative Commons License

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 4.0 License.

Share

COinS