•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Keywords

Legal services; Country lawyers; Ontario--Rural conditions; Lawyers; Justice, Administration of; Ontario

Document Type

Article

Abstract

Recent concerns about the geography of access to justice in Canada have focused on the dwindling number of lawyers in rural and remote areas, raising anxieties about the profession’s inability to meet current and future demands for localized legal services. These concerns have motivated a range of policy responses that aim to improve the education, training, recruitment and retention of practitioners in underserved areas. We surveyed lawyers across Ontario to better understand their physical proximity to clients and how, if at all, that proximity promotes access to justice. We find that lawyers’ scope of practice varies based on a number of factors, and in several areas of law lawyers serve clients beyond their immediate locality. Our results suggest that debates about the geography of access should be premised on the goal of territorial justice as an equitable distribution of legal services rather than a narrower emphasis on the equal distribution of lawyers.

French Abstract

La géographie changeante de l’accès à la justice au Canada entraîne aujourd’hui de nouvelles préoccupations, car de moins en moins d’avocats fréquentent les campagnes et les régions éloignées du pays, ce qui fait douter de l’aptitude de la profession à remplir les besoins actuels et futurs des services juridiques en région. Ces préoccupations motivent une gamme de politiques qui ont pour objectif d’améliorer la conscientisation, la formation, le recrutement et la rétention de praticiens dans les régions moins bien desservies. Nous avons interrogé des avocats un peu partout en Ontario afin de mieux comprendre leur proximité physique à leur clientèle et la manière, si c’est le cas, dont cette proximité favorise l’accès à la justice. Nous avons découvert que le champ d’activité des avocats varie en fonction d’un certain nombre de facteurs et que, dans plusieurs domaines juridiques, les avocats servent une clientèle dans un périmètre plus étendu. Nos résultats suggèrent que le débat sur la géographie de l’accès à la justice devrait avoir pour prémisses l’objectif de faire reposer la justice territoriale sur une distribution équitable des services juridiques plutôt que sur le concept plus étroit d’une distribution uniforme des avocats.

Creative Commons License

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 4.0 License.

Share

COinS