•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Andrea Slane

Keywords

Privacy; Right of; Photographs--Law and legislation; Child pornography--Law and legislation; Respect for persons--Law and legislation; Canada

Document Type

Article

Abstract

The Canadian approach to privacy rights in one's body is embedded in the relationship between interests in privacy, bodily integrity, and human dignity. Clarifying these interests is complicated by Canada's middle-ground stance between the European "dignity-based" approach to privacy and the US "liberty-based" orientation. The Canadian approach is closer to the European model when intrusions upon the body are conceived as wholly or mostly non-consensual (e.g., strip searches, voyeurism, and most child pornography). However, once consent plays a potentially determinative rote, the US liberty-based approach gains ground. This reluctance to fully align dignity with privacy results in confusion about the scope of ongoing privacy interests in nude images, as evidenced by recent debates about the use of airport body scanners and the appropriate response to adolescent "sexting." The author argues that a clearer alignment with a dignity-based approach emerging in Canadian child pornography jurisprudence would better address the harms caused by misuse of photography, as applicable to both children and adults.

French Abstract

L'attitude canadienne en matière de droits à la vie privée en ce qui concerne le corps d'une personne est intégrée dans les relations entre les intérêts de la vie privée, à l'intégrité physique et à la dignité humaine, La clarification de ces intérêts se complique en raison de la position mitoyenne du Canada entre l'attitude européenne « axée sur la dignité» en matière de droits à la vie privée et l'orientation américaine« axée sur la liberté », L'attitude canadienne se rapproche le plus du modèle européen selon lequel les atteintes à l'intégrité physique sont conçues comme étant entièrement ou essentiellement non consensuelles (p. ex. les fouilles à nu, le voyeurisme et la majorité de la pornographie infantile). Cependant, une fois que le consentement joue un rôle potentiellement déterminant, l'attitude américaine axée sur la liberté gagne du terrain, Cette hésitation à harmoniser entièrement la dignité aux droits à la vie privée sème la confusion quant à la portée des intérêts permanents en matière de droits à la vie privée dans les images de nudités, comme le prouvent les récents débats relatifs à l'utilisation de scanners corporels dans les aéroports et la réponse appropriée aux « textos sexy» que s'échangent les adolescents, L'auteur fait valoir que l'harmonisation plus claire à une attitude axée sur la dignité qui émerge dans la jurisprudence canadienne sur la pornographie infantile aborderait mieux les préjudices causés par l'usage abusif de la photographie, tels qu'ils s'appliquent aux enfants et aux adultes.

Included in

Privacy Law Commons

Share

COinS