•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Miguel Schor

Keywords

Judicial review; Judges--Selection and appointment; United States

Document Type

Article

Abstract

This article challenges the conventional view of the pervasiveness of American-style judicial review. It questions why social movements contest constitutional meaning by fighting over judicial appointments in the United States, and why this strategy makes little sense in democracies that constitutionalized rights in the late twentieth century. The United States has been both a model and an anti-model in the global spread of judicial review, as the hope of Marbury (constitutionalized rights) has been tempered by the fear of Lochner [courts run amok). In reconciling Marbury and Lochner, other polities have adopted stronger mechanisms of judicial accountability that make it difficult for social movements to fight over appointments. Two particular models of judicial review are examined: the political court model, which relies on ex ante mechanisms of accountability such as supermajority appointment provisions; and the politicized rights model, which relies on post facto mechanisms of accountability such as statutory override provisions. The article concludes that while judicial review may have originated in the United States, it has thrived better abroad than at home.

French Abstract

Cet article conteste la perception conventionnelle de l'omniprésence de l'examen de la constitutionnalité des lois judiciaires de·style américain. L'auteur se demande pourquoi les mouvements sociaux contestent le sens constitutionnel en s'opposant aux nominations judiciaires aux États-Unis, et pourquoi cette stratégie est incompréhensible dans les démocraties qui ont constitutionalisé les droits à la fin du XX siècle. Les États-Unis ont été autant un modèle qu'un contre-modèle de· la propagation mondiale de l'examen de la constitutionnalité des lois, puisque l'espoir engendré par l'affaire Marbury [droits constitutionalisés] a été modéré par la crainte provenant de l'affaire Lochner [tribunaux débridés]. En réconciliant l'affaire Marbury et l'affaire Lochner, les pays ont adopté des mécanismes plus forts d'imputabilité judiciaire, qui rendent difficile l'opposition des mouvements sociaux aux nominations. Deux modèles particuliers d'examen de la constitutionnalité sont examinés: le modèle de tribunal politique, qui repose sur des mécanismes ex ante d'imputabilité, tels que les clauses de nomination à une majorité absolue ; et le modèle de droit politisé, qui repose sur des mécanismes post facto d'imputabilité, tels que les clauses d'annulation statutaire. L'article conclut que même si l'examen de la constitutionnalité vient sans doute des États-Unis, il s'est épanoui davantage à l'étranger que dans son pays d'origine.

Share

COinS