•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Keywords

Human rights; Legal polycentricity; Fiji; Law and globalization

Document Type

Article

Abstract

In the current era of human rights activism, the global production of human rights approaches to violence against women generates a wide variety of localization processes. Activists translate between global discourses and local contexts and meanings. Culture is conceptualized in quite different and sometimes contradictory ways in this process. Essentialized ideas of culture inhibit recognition of the potential contributions of local cultural practices and provide justifications for groups to resist these changes. This article shows, with reference to a case study of Fiji, that a more anthropological conception of culture provides a better picture of the localization process and foregrounds the role of activists who translate between global human rights ideas and local grievances.

French Abstract

À notre époque où s'exprime l'activisme en faveur des droits de la personne, la production mondiale de démarches, de la perspective des droits de la personne envers la violence contre les femmes, engendre une grande diversité de processus de localisation. Les activistes circulent entre les discours mondiaux, et les contextes locaux et significations locales. Dans ce processus, la culture est conceptualisée de nombreuses façons très différentes, parfois contradictoires. Les idées essentialisées de culture inhibent la reconnaissance des contributions potentielles qu'apportent les pratiques culturelles locales, et fournissent aux groupes des justifications leur permettant de résister à ces changements. Se référant à une étude de cas de Fidji, cet article montre qu'une conception plus anthropologique de la culture représente plus fidèlement le processus de localisation, et fait ressortir le rôle des activistes qui circulent entre les idées mondiales concernant les droits de la personne, et les griefs locaux.

Share

COinS