•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Laureen Snider

Document Type

Commentary

Abstract

This commentary traces the genealogy of "theft of time," a newly discovered offence committed by employees against employers. A Foucauldian perspective is used to examine how truth claims from science, technology, and law constitute categories through which groups are sorted, classified, and censured: the processes of naming, blaming, and shaming. This commentary argues that to understand why some truth claims are heard and acted upon, while others are ignored or silenced, it is necessary to link the power/knowledge nexus to political economy, the structural dominance of capital, and the power relations thereby created and reinforced.

French Abstract

Ce commentaire examine la généologie du "vol du temps" - soit une infraction nouvellement définie, commise par les employés à l'encontre de leurs employeurs. Une perspective foucauldienne est utilisée pour examiner comment les vérités qui nous proviennent de la science, la technologie et le droit constituent des catégories par lesquelles les groupes sont triés, classifiés et censurés - et qui sont équivalents aux processus de la désignation, le reproche et l'humiliation. Ce commentaire soutient que pour comprendre pourquoi certaines vérités sont entendues et mises en exécution tandis que d'autres sont ignorées ou réduites au silence, il est nécessaire de faire le lien entre la relation pouvoir-savoir et l'économie politique, la dominance structurale du capital et les relations du pouvoir (à la fois créées et renforcées) qui en découlent.

Share

COinS