•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Jean Braucher

Document Type

Article

Abstract

In both the United States and Canada, a rapid increase in personal bankruptcies has led to demands for stricter laws to force more repayment by consumer debtors. Canada has already taken this step, while the United States may soon do so in response to the counterfactual claim that the problem is debtors with means using bankruptcy as "a method of financial planning." The author suggests that the real problem in both countries, however, is an increase in the ranks of the over-indebted. Bankruptcy is a symptom, signalling to creditors the need to reform themselves. The author concludes that if creditors persist in aggressive marketing to high-risk debtors, effective legal and social reforms should include better disclosure, financial education in secondary schools and, perhaps, even direct regulation of risky creditor practices.

French Abstract

A la fois aux Etats-Unis et au Canada, une augmentation rapide dans le nombre de faillites personnelles a conduit aux demandes pour des lois plus sévères pour forcer les consommateurs débiteurs de rembourser. Le Canada a déjà fait un pas dans ce sens, tandis que les Etats-Unis pourraient bientôt faire de même afin de répondre à la demande en opposant le fait que le problème vient des débiteurs ayant des moyens, qui utilisent la faillite comme «une méthode de planning financier». L'auteure suggère que le problème dans les deux pays est, pourtant, une augmentation dans les rangs des débiteurs surendettés. La faillite est un symptôme indiquant aux créanciers la nécessité de se réformer. L'auteure en conclut que si les créanciers persistent dans un marketing agressif aux débiteurs à hauts risques, des reformes légales et sociales effectives devraient inclure une meilleure divulgation, une éducation financière dans les écoles secondaires et, peut-être, même un règlement des pratiques hasardeuses des créanciers.

Included in

Law Commons

Share

COinS