•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Document Type

Article

Abstract

The author considers the capacity of the federal and provincial human rights codes to deal with human rights abuses in the private sector. He compares the social democratic potential of the codes, with the classical liberalism of Charter jurisprudence, which shields the private sector from constitutional scrutiny. Four case studies are used: the definition of "offered to the public," mandatory retirement, the rights of the poor, and systemic discrimination. It is concluded that there are important similarities between the codes and the Charter, both at an institutional design and a doctrinal level. As a result, the codes have been unable to redress significantly the problem of inequality in the private sector.

French Abstract

L'auteur considère la capacité des codes de droits humains fédéraux et provinciaux de s'adresser aux abus des droits humains dans le secteur privé. Il compare le potentiel social-démocratique des codes avec le libéralisme classique de la jurisprudence de la Charte, qui protège le secteur privé de l'examen constitutionnel. Quatres études de cas sont présentées: la définition de «offert au public», la retraite obligatoire, les droits des pauvres, et la discrimination systémique. L'auteur conclut qu'il existe d'importantes ressemblances entre les codes et la Charte, au niveau de la conception institutionnelle, ainsi qu'au niveau textuel. En conséquence, les codes n'ont pu redresser de manière significantive le problème de l'inégalité dans le secteur privé.

Share

COinS