•  
  •  
 

Osgoode Hall Law Journal

Authors

Peter McCormick

Document Type

Article

Abstract

Judges do not simply declare outcomes but also give reasons; in Canada, these reasons are typically organized around citations of judicial authority. Each citation acknowledges a contribution to the immediate decision; therefore, a statistical analysis of citation patterns is also a measure of judicial influence. This study considers follow-up citations of the Supreme Court of Canada over a five-year period to assess the influence of past and current members of the Court, developing appropriate discounts for the recency of the citation and for its nature and extent. The sui generis impact of the Charter suggests that these inferences cannot be generalized.

French Abstract

Les juges ne se linitent pas à annoncer des résultats mais donnent aussi les motifs pour leurs décisions; au Canada, ces motifs se basent typiquement sur des citations d'autorité judiciaire. Chaque citation sent comme contributeur à la décision en l'espèce; par conséquent, l'analyse statistique des citations est une façon de mesurer l'influence judiciaire. Cet étude examine les citations de la Cour suprême du Canada au cours d'une période de cinq ans, pour évaluer l'influence des membres de la Cour actuels aussi que les anciens membres. De plus, la nature et la porteé de la décision aussi que l'anneé dans laquelle la décision a étré rendue sont des facteurs considérés. L'impact sui generis de la Chartre suggère que il n'est pas possible de généraliser ces influences.

Share

COinS