•  
  •  
 

Journal of Law and Social Policy

Document Type

Article

English Abstract

Meaningful diversity and inclusion within today’s cities requires attention on many fronts, including that of city redevelopment strategies and policies. To that end, this article focuses on culture-led regeneration strategies—specifically, those of Toronto’s “Music City” initiative and “Creative City” strategy—and unpacks the mechanics of using culture and heritage as tools for redevelopment where their commodification can reveal the clash between divergent value interests that exist within spaces of culture in the city. Sustainable urban development must carefully account for these divergences to avoid the displacement and lack of equitable accounting of relationally vulnerable individuals, groups, (sub)cultures, and space. Counterproductive effects of culture-led redevelopment initiatives which have, despite themselves, wound up either dismantling or failing to curb the disappearance of the “culture” that served as their initial impetus, are an example of where urban governance and planning have not effectively engaged precarious groups and spaces in the city that are affected by redevelopment strategies and where exchange-value interests have overwhelmed use-value interests to their detriment.

French Abstract

Pour que la diversité et l’inclusion soient significatives dans les villes d’aujourd’hui, il faut porter attention à plusieurs choses, y compris les stratégies et les politiques de réaménagement urbain. Pour ce faire, cet article se concentre sur les stratégies de régénération par la culture — et plus particulièrement sur l’initiative « Ville de la musique » et la stratégie « Ville créative » de Toronto. L’article examine aussi la mécanique de l’utilisation de la culture et du patrimoine comme outils de réaménagement, dans un contexte où leur marchandisation peut révéler une confrontation entre différents intérêts divergents relatifs aux valeurs, dans les espaces culturels de la ville. Le développement urbain durable doit tenir compte de ces divergences, tout en évitant le déplacement et l’absence de reconnaissance équitable des individus, des groupes, des (sous)cultures et des espaces qui ont une certaine vulnérabilité relationnelle. Les effets contreproductifs que peuvent avoir les initiatives de réaménagement par la culture finissent par faire disparaître la « culture » qui justifiait leur existence. Il s’agit d’un exemple de l’échec de la gouvernance et de l’aménagement urbains à inclure de manière efficace les groupes et les espaces précaires de la ville affectés par les stratégies de réaménagement. Cela démontre aussi jusqu’à quel point les intérêts relatifs à la valeur d’échange ont surpassé les intérêts relatifs à la valeur d’usage, et ce, au détriment de ces groupes et espaces précaires.

Included in

Law Commons

Share

COinS