•  
  •  
 

Journal of Law and Social Policy

Document Type

Article

English Abstract

The question of whether private property rights can be human rights is longstanding. In this article, I unpack Hanoch Dagan and Avihay Dorfman’s recent attempt to render private property rights as capable of being human rights. Their account of private property forms part of a larger project to re-read private law and argues that the idea of substantive equality is at the heart of private law properly understood. In this article, I critique their focus on the horizontal aspects of property as ignoring the ways in which property always invokes a sense of community. I also argue that Dagan and Dorfman’s account does not solve the problems it claims to do, such as addressing those dispossessed by the global land rush.

French Abstract

La question de savoir si les droits de propriété privée peuvent être des droits de la personne n’est pas nouvelle. Dans cet article, j’explique la plus récente tentative de Hanoch Dagan et Avihay Dorfman de reconnaître les droits de propriété privée comme étant des droits de la personne. Leur analyse de la propriété privée s’inscrit dans un plus grand projet visant à réinterpréter le droit privé et à mettre l’égalité réelle au centre de celui-ci. Mon article critique le fait qu’ils se concentrent sur les aspects horizontaux de la propriété et ignorent les différentes façons dont la propriété crée un sentiment d’appartenance à la communauté. J’avance aussi que l’approche de Dagan et Dorfman ne règle pas les problèmes qu’elle prétend résoudre, telle que la question des personnes dépossédées à cause de la ruée mondiale vers les terres.

Creative Commons License

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 4.0 License.

Included in

Law Commons

Share

COinS