•  
  •  
 

Journal of Law and Social Policy

Document Type

Article

English Abstract

Recently, governments in Canada have increased efforts to address bullying in schools primarily through the adoption of laws and policies. This paper examines these measures using a child rights framework, based on Canada’s international legal obligations. It examines the language of child rights and human rights that is present in these efforts, as well as the content of legislation and policies. Analysis is guided by the main child rights principles: non-discrimination, the best interests of the child, the child’s right to survival and development, and respect for the views of the child. The findings point to a fragmented presence of child rights in provincial efforts and their absence in federal efforts. The authors contend that the explicit inclusion of child rights in education legislation is a minimal step to ensure a more uniform and systematic application of child rights in all anti-bullying initiatives.

French Abstract

Au Canada, les gouvernements ont récemment intensifié leurs efforts pour combattre l’intimidation dans les écoles, principalement en adoptant des lois et des politiques. Cet article examine ces mesures en utilisant le cadre d’analyse des droits de l’enfant et en se fondant sur les obligations juridiques internationales du Canada. Il explore l’utilisation du langage des droits de l’enfant et des droits de la personne dans le contexte de ces efforts, ainsi que le contenu de la législation et des politiques. Les principes fondamentaux des droits de l’enfant orientent cette analyse : la non discrimination, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit à la survie et au développement de l’enfant, et le respect des opinions de l’enfant. Les conclusions de l’article démontrent la présence fragmentée des droits de l’enfant dans les efforts provinciaux et leur absence dans les efforts fédéraux. Les auteures soutiennent que l’inclusion explicite des droits de l’enfant dans la législation en matière d’éducation est une étape minimale pour assurer une application plus uniforme et systémique des droits de l’enfant dans toutes les initiatives contre l’intimidation.

Share

COinS