•  
  •  
 

Journal of Law and Social Policy

Authors

Seetal Sunga

Keywords

Child abuse -- Canada; Government liability -- Canada; Victim compensation -- Canada

Document Type

Article

French Abstract

Les cas de mauvais traitements en établissement comportent un préjudice personnel à la fois sur le plan psychologique et sur le plan physique. La violence physique et la violence sexuelle ont une incidence sur le sens qu'a une personne d'elle-même, sur son sens d'intégrité et sur son sens de capacité ou de pouvoir d'exister comme une personne distincte de l'agresseur. En plus des autres défis qu'elles posent, les demandes fondées sur des mauvais traitements sont difficiles à examiner dans le cadre d'un processus judiciaire ou non judiciaire, car toute tentative d'étudier les préjudices de base qui résultent du mauvais traitement doit essayer de répondre à la nature très personnelle des préjudices causés par les mauvais traitements et qui ne se traduisent pas facilement en une valeur monétaire.

Share

COinS